vtech2-hd home
    
   Anonymous home
   Main
 Accueil
 Discussions
 Forums
 Messages Privés
 News
 Sujets
 Articles Archivés
 Soumettre un Article
 Articles récents
 Download & Liens
 Liens Web
 Supporters
 Partenaires
 Contenu
 Contenu
 Top 10
 Compte-Rendus
 Sondages
 Infos
 Contact
 Recommend_Us
 Recherches
 Votre Compte
 FAQ
 Multimédias
 Travaux
   EXPOSANTS
Il n'y a rien dans ce block.
   Langages
Sélectionnez la langue de l'interface:

   Articles Archivés
20, juin mercredi
· Meilleure compréhension de l'incapacité chronique
· Maladies psychosomatiques : quand l'esprit joue sur les maux
· Protection respiratoire contre les bioaérosols
06, février mardi
· pour traiter les caries sans aiguille et sans fraise
29, janvier lundi
· outils inédits de reconnaissance de l'expression faciale de l'émotion
17, janvier mercredi
· Pneumatiques et bruit routier
11, janvier jeudi
· presentation du site comprendre pour agir
09, janvier mardi
· POUR ou CONTRE le port des bouchons d'oreilles ?
· Pourquoi le bio est moins cher ?
· Système de management intégré Qualité, Sécurité, Environnement : stratégies et
13, août dimanche
· Gere définir, lier, communiquer et améliorer ISO 9001, 14001 et 18001
19, juillet mercredi
· La prévention des risques psychosociaux
· Fiche de bricolage en securite
· Le Codex Alimentarius
· semaine sans pesticides
20, juin mardi
· Palette de transport légère et recyclable
18, juin dimanche
· amiante: L'OIT adopte de nouvelles mesures sur la sécurité et la santé au travai
15, juin jeudi
· Nouveau produit non toxique qui tue le H5N1, le Sras,...
12, juin lundi
· Mesurer votre environnement sonore
06, juin mardi
· Modélisation systémiqe d’un système sécurité : Modèle MPE
05, juin lundi
· La grippe aviaire a sa norme
04, juin dimanche
· Prévention des risques électriques et chimiques
12, février dimanche
· 23 mars 2006 - FORUM Gestion de Crise
04, février samedi
· UTILISATION, CONDUITE & ENTRETIEN DES VEHICULES
31, janvier mardi
· recherche de contacts
29, janvier dimanche
· Formation HSE bac + 5
10, octobre lundi
· A+A 2005 : salon securite hygiene
04, septembre dimanche
· SECURITE INCENDIE CERTIFICATIONS APSAD
31, août mercredi
· Cinq exercices pour se détendre après le boulot
10, août mercredi
· BIOTOX. Inventaire des laboratoires effectuant des dosages de toxiques industrie

Archives
Développement d'un outil d'observation et de suivi des procédures de cadenassage
Securite
Securite
2483 lectures
Transmis par webmaster le 1 novembre 2009 à 20:33:15

Invité a écrit : "Une nouvelle étude publiée par l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) évalue la faisabilité de développer un outil d’observation et de suivi des procédures de cadenassage et définit les exigences de conception de cet outil en laboratoire en utilisant une presse à injection de plastique.

La solution retenue est un outil intelligent permettant l’observation et le suivi d’une procédure de cadenassage sur la presse à injection de plastique située dans le laboratoire SOMPI (sécurité des outils, des machines et des procédés industriels) à l’IRSST. Cet outil est constitué de trois cartes électroniques à communication sans fil remplissant chacune une fonction précise. Une version préliminaire de l’outil qui a été développée au cours de cette étude se compose de deux volets essentiels : équipement et logiciel. Du côté équipement, on retrouve trois microcontrôleurs intégrés dans trois cartes électroniques :
• Une carte « machine » dédiée à la lecture des capteurs installés principalement sur la presse à injection pour mesurer la présence ou l’absence des énergies dangereuses et des éléments additionnels dans la procédure de cadenassage;

• Une carte « opérateur », contenant une entrée de clavier et un écran pour que le travailleur s’identifie et suive des procédures de cadenassage. De plus, la carte indique au travailleur les erreurs commises lors de l’application des procédures;

• Une carte « superviseur » utilisée comme interface avec une base de données pour l’enregistrement et le traitement de ces données. Cette carte est reliée à un ordinateur et ce sous-système remplira la fonction d’observation de l’application des procédures de cadenassage sur la presse à injection en produisant des rapports sur les erreurs commises et éventuellement aidera à auditer l’application des procédures de cadenassage en entreprise.

Le cadenassage est défini dans la norme CSA Z460-05 (2005) comme étant l’installation d’un cadenas ou d’une étiquette sur un dispositif d’isolement des sources d’énergie conformément à une procédure établie, indiquant que le dispositif d’isolement des sources d’énergie ne doit pas être actionné avant le retrait du cadenas ou de l’étiquette conformément à une procédure établie.


Pour télécharger le do*****ent visitez : http://www.irsst.qc.ca/files/do*****ents/PubIRSST/R-615.pdf
"




(commentaires ? | Score: 0)
Sécurité pour quai de chargement
Securite
Securite
3050 lectures
Transmis par webmaster le 1 janvier 2009 à 23:08:08

Invité a écrit : "La société SCHARDES, basée en Savoie, développe des systèmes de mise en sécurité des camions notamment à quai.
Largement répandue, la traditionnelle cale de roue est généralement mal utilisée car elle se retrouve très souvent écrasée par la déformation du pneumatique lors des opérations de chargement. Il est alors impossible de la retirer sans user d'artifices plus ou moins originaux et perdre un temps précieux dans le cadre d'une rentabilité étroitement surveillée.
La nouvelle cale de roue CGVM de la société SCHARDES intègre un dispositif unique breveté lui permettant d'être retirée sans effort, même sous une forte pression, et sans perte de temps, supprimant ainsi la dernière contrainte liée à la mise en sécurité du camion.
"




(commentaires ? | Score: 0)
La sécurité des machines automatisées - Analyse des risques et des moyens de pro
Securite
Securite
2771 lectures
Transmis par webmaster le 7 décembre 2008 à 23:14:58

Maura a écrit : "L’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) publie une étude exploratoire sur la sécurité des machines commandées par des automates programmables industriels (API). Cette étude vise principalement à élaborer une démarche pouvant être utilisée pour évaluer la sécurité d’une machine automatisée. La démarche présentée dans le rapport s’appuie principalement sur des normes en sécurité des machines et porte sur une presse à injection automatisée. Les chercheurs ont choisi cet équipement, car il présente une multitude de phénomènes dangereux et plusieurs protecteurs mobiles verrouillés utilisant des technologies différentes.

L’analyse du risque, inspirée de ISO 14121, qui est présentée dans ce rapport peut servir de modèle aux entreprises où se trouvent des presses à injection de plastique automatisées. Par ailleurs, les résultats de cette analyse et la grille d’évaluation de la sécurité de la presse de l’IRSST, bien que spécifiques à la presse de l’IRSST, constituent certainement un point de départ fort utile à toute personne qui désire analyser le risque sur une presse à injection en vue d’en évaluer la sécurité, mais également en vue de la sécuriser. Les résultats de l’analyse pourraient aussi fort bien être utilisés pour bonifier toute formation donnée au personnel œuvrant sur des machines industrielles. Le rapport contient de formulations type des phénomènes, situations et événements dangereux ainsi que des analyses de circuits de commande de sécurité qui puissent être appliquées à d’autres machines.

Cette étude peut être téléchargée sans frais :
http://www.irsst.qc.ca/files/do*****ents/PubIRSST/R-557.pdf
"




(commentaires ? | Score: 0)
Un airbag pour accroître ses chances de survie en cas d'avalanche
Securite
Securite
3298 lectures
Transmis par webmaster le 3 juillet 2007 à 02:53:11

Invité a écrit : "Un airbag pour accroître ses chances de survie en cas d'avalanche


START-UP. Basée à Verbier, la société Snowpulse doit finaliser ses tests en vue d'obtenir une autorisation de commercialisation. L'entreprise espère vendre son produit durant la saison d'hiver 2007-2008.



Ghislaine Bloch
Mardi 6 février 2007



La start-up Snowpulse a développé un concept original qui augmente les chances de survie des victimes d'avalanches. Il s'agit d'un système d'airbag, inséré dans les bretelles d'un sac à dos, qui est activé manuellement par le guide de montage, le patrouilleur ou l'amateur averti se trouvant en mauvaise posture. Un coussin d'air de 120 litres protégeant intégralement la tête est une partie du thorax est alors gonflé en moins de trois secondes.

L'airbag crée un «effet de flottaison» en augmentant le volume de la victime par rapport à la neige qui l'entoure. «Notre système diminue le risque d'ensevelissement du corps et génère une meilleure flottaison faciale. La victime se retrouve sur le dos avec les voies aériennes et le thorax dégagés», explique Yan Berchten, fondateur de la société basée à Verbier. Après 90 secondes, l'airbag se dégonfle. Si la victime est tout de même ensevelie, le dégonflage de l'airbag crée une cavité d'air et libère de l'espace devant le thorax, augmentant ainsi fortement les chances de survie.

Cet outil devrait s'avérer extrêmement utile sachant que les chances de s'en sortir indemne chutent drastiquement après un temps de 18 minutes d'ensevelissement. «Un airbag doit toutefois être associé à la prévention standard comme une bonne connaissance de la montagne et l'équipement habituel de secours du randonneur», avertit Yan Berchten.

Un système concurrent existe déjà depuis 2001. Fabriqué par la société allemande Peter Aschauer, il est dénommé Airbag ABS. Cet équipement consiste en deux ballons de plastique qui, selon un principe similaire, gonflent dans le dos de la victime. Il a été démontré par plusieurs tests et rapports d'accident que l'Airbag ABS est très efficace. «Notre système se démarque par son poids plume, une optimisation de la flottaison faciale et une protection des organes vitaux et des voies respiratoires. Il faut savoir que 15% à 20% des décès sont dus à des traumatismes», souligne Yan Berchten.

Pour vérifier les hypothèses de cette nouvelle génération d'airbag, une série de cinq tests avec des mannequins de 90 kilos ont été réalisés l'année passée avec l'aide d'Air-Glaciers à Anzère, aux Portes du Soleil et à Nendaz. «Le mannequin s'est à chaque fois retrouvé à la surface de la neige. Nous devons réaliser encore une vingtaine de tests pour finaliser l'évaluation du système en vue de l'homologation par le Tüv à Munich», explique le fondateur de Snowpulse, qui cherche actuellement 100000 francs pour réaliser ces tests et obtenir, d'ici à cet été, le marquage CE qui permettra une commercialisation du produit.

Le jeune entrepreneur, qui a fait ses études à l'Ecole d'ingénieurs d'Yverdon, travaille en collaboration avec Georges Ducel, administrateur de la société, guide de montagne et analyste financier ainsi que Pierre-Yves Guernier, un ingénieur EPFL. Les trois confrères ont déjà trouvé des partenaires dans le textile pour produire l'enveloppe de l'airbag.

Le système, qui a été breveté et qu'on devrait pouvoir acheter durant la saison 2007-2008, coûtera environ 1000 francs. Snowpulse, qui bénéficie de l'aide de l'Etat du Valais grâce notamment à une prise de participation dans la start-up et d'un coaching professionnel, va contacter directement les magasins de sport pour vendre son produit, sans passer par un intermédiaire. En outre, la société vise également une distribution de son système dans les pays limitrophes grâce à un réseau d'intermédiaires. Snowpulse a comme objectif de vente 500 pièces en 2007-2008 et près de 2500 la saison suivante, ce qui devrait représenter un chiffre d'affaires d'environ 1 million de francs suisses.

«L'airbag de randonnée est commercialisé depuis quelques années, mais cela fait seulement deux à trois ans qu'il est accepté par le milieu alpin», constate Yan Berchten. Le marché reste toutefois restreint. Snowpulse cherche déjà de nouveaux débouchés. La protection par airbags visant d'autres sports est à l'étude, à l'exemple de l'équitation, de la moto ou du parapente.

http://www.letemps.ch/template/multimedia.asp?page=rendezvous&artid=199772 "




(commentaires ? | Score: 0)
Meilleure compréhension de l'incapacité chronique
Securite
Securite
4610 lectures
Transmis par webmaster le 3 juin 2007 à 22:26:39

Maura a écrit : "Montréal, Canada - Vingt ans après le rapport Spitzer sur les affections vertébrales, une étude publiée par l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) permet de mieux comprendre la dynamique complexe du développement de l'incapacité chronique liée aux maux de dos.

L'étude voulait répondre à trois questions : quels sont les facteurs qui influencent le développement de l'incapacité; les pratiques et les politiques des entreprises en matière de santé et sécurité ont-elles un impact en cette matière; y a-t-il une relation entre la réponse biologique de stress et la situation d'emploi?

Meilleure compréhension
À l'aide de questionnaires administrés à trois reprises sur une période d'un an auprès de 439 travailleurs et travailleuses lombalgiques en arrêt de travail, l'étude a permis de colliger des données sur plusieurs facteurs : l'intensité de la douleur, les peurs et les croyances envers l'activité physique et le travail, les stratégies utilisées pour affronter le mal de dos, l'état émotionnel, les politiques et les pratiques organisationnelles en matière de SST et le statut fonctionnel du travailleur.

L'étude a mis en lumière que l'exposition à des facteurs de stress, combinée à la croyance que l'activité physique est nuisible pour le mal de dos, contribue à la détresse émotionnelle d'un travailleur. Dans cette situation, une victime de lombalgie évite toute activité physique, ce qui a pour conséquence de favoriser l'accroissement des incapacités. La recherche révèle qu'une perception négative des pratiques en SST augmente les peurs par rapport à l'emploi; le travailleur craignant le travailleur craignant un retour au travail, de même que la possibilité de s'y blesser à nouveau. Cette perception est « l'une des variables les plus importantes pour expliquer le développement de conditions menant vers l'incapacité chronique », explique la chercheuse Manon Truchon, qui a piloté l'équipe de recherche.

Piste
De plus, les résultats suggèrent que l'incapacité chronique de retourner au travail serait associée à une diminution de la sécrétion des hormones préparant l'organisme à faire face au stress. Bien qu'elle devra être confirmée par d'autres études, cette hypothèse pourrait mener à déterminer quels sont les mécanismes qui expliquent, par exemple, le lien entre la détresse psychologique et l'incapacité chronique ou prolongée.

Rappelons que les maux de dos représentent des coûts humains et financiers importants. Ils sont à l'origine de 30 % des accidents indemnisés par la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST).

"




(commentaires ? | Score: 0)
Pneumatiques et bruit routier
Securite
Securite
4971 lectures
Transmis par webmaster le 3 janvier 2007 à 00:00:00

Le bruit des véhicules est issu de deux origines qui se combinent :

  • Le fonctionnement du moteur et les émissions du pot d’échappement
    Cette source de bruit est relativement constante par rapport à la vitesse car elle dépend avant tout du régime du moteur ; elle est également influencée par le modèle de véhicule, son âge et son entretien.
  • Le bruit des pneumatiques
    Ces nuisances sonores sont proportionnelles à la vitesse car le bruit des pneus double (+ 3 dB(A)) pour 25% de vitesse supplémentaire. L’impact sonore du pneu est également influencé par sa largeur, son profil et sa composition ainsi que par le revêtement de la route ou le poids du véhicule.

Le rôle respectif de chacune de ces deux sources dépend de la vitesse du véhicule.
A partir de 50 km/h, voire 35 km/h, le bruit du pneu dépasse celui du moteur d’une voiture (ce seuil critique se situe autour de 70-80 km/h pour les camions).
 
Le bruit des pneus provient de trois effets :

  • Le martèlement du sol : les éléments du relief du pneu frappent le sol à chaque tour
  • Le frottement de l’air brassé par la sculpture : l’air vibre en s’échappant
  • La propagation des vibrations : la surface du pneu transmet à sa structure les vibrations créées au contact de la route.

Le niveau sonore des pneus pour des véhicules légers s’échelonne entre 69 et 75 dB(A) (mesuré à 80 km/h à une distance de 7.5 m. du véhicule). Toutefois, à l’intérieur d’une catégorie de taille donnée, l’écart peut atteindre une variation de 4dB(A). Cette amplitude est significative ; en effet, une différence de 3 dB(A) équivaut à l’augmentation de bruit obtenue par un doublement du nombre de véhicules sur une route. Les dB(A) sont les unités qui mesurent le son en tenant compte du spectre de l’oreille humaine.
 

Autres impacts sur l’environnement
En plus du bruit, les pneumatiques ont deux impacts significatifs sur l’environnement :

  • Consommation : Le choix des pneus a une influence sur la consommation d’essence du véhicule ; celle-ci peut ainsi varier jusqu’à 6%. Cet effet diminue avec l’augmentation de la vitesse. La consommation induite par un pneumatique est évaluée par un indice, le pourcentage de résistance au roulement du pneu; plus il est faible, plus l’économie potentielle peut être importante (pour l’obtention du label Blaue Engel, la résistance au roulement doit être <1.1% (pneus été) ou <1.2% (pneus hiver)).
  • L’utilisation des matières premières : plus le poids du pneu est élevé, plus la ponction sur les ressources est importante. Un pneu est constitué pour moitié d’un mélange de caoutchouc combinant latex et gomme synthétique. La production d’un pneu nécessite 35 l de pétrole. Or, seuls 9% des pneus sont rechapés en Suisse, la majorité d’entre eux étant exportés ou utilisés comme combustible dans les cimenteries.

 
Choisir le bon pneu
Les pneus peuvent avoir un impact important sur notre environnement. Lors d’un achat, il est donc recommandé de tenir compte, en plus du prix et des paramètres liés à la sécurité, des caractéristiques écologiques des pneus.


  • Bruit : plus les dB(A) sont bas, moins le pneu fait de bruit ; ils ne devraient pas dépasser 72 dB(A) (à 80 km/h, mesuré à 7.5 m du véhicule).

  • Consommation : plus le pourcentage de résistance au roulement est bas, plus grand est le potentiel d’économie ; il ne devrait pas dépasser 1.1% (pneus été) ou 1.2% (pneus hiver). Il faut noter que cette économie de carburant peut rapidement compenser une différence de prix à l’achat.

  • Utilisation des ressources : l’achat de pneus rechapés permet d’économiser efficacement les matières premières ; il faut savoir qu’un pneu rechapé présente les mêmes qualités qu’un pneu neuf (ainsi, dans l’aviation, les pneus sont rechapés à de nombreuses reprises). Si on souhaite malgré tout acheter des pneus neufs, il est recommandé de favoriser les modèles les plus légers.

Pour faire le bon choix lors de l’achat de pneus neufs, il est utile de se référer au Test du Ministère allemand de l’Environnement .
Ce test comparatif très complet comprend les pneus les plus répandus et est régulièrement mis à jour. Il donne des résultats chiffrés à la fois sur les critères environnementaux (bruit, consommation (=résistance au roulement) et poids) et de sécurité (aquaplaning et freinage sur route mouillée) ; il permet ainsi une comparaison simplifiée des performances.
Le site est en allemand mais les tableaux sont faciles à consulter avec les traductions ci-dessous :





EN ALLEMAND DANS LE SITE

TRADUCTION EN FRANCAIS

Geräusch(dB[A])  
Niveau de bruit en dB(A), < 72 recommandé (élevé=mauvais, faible=bon)


Rollwiderstands- beiwert(%)
Pourcentage de résistance au roulement. Mesure évaluant consommation, <1.1% (été) ou <1.2% (hiver) recommandé, (élevé=mauvais, faible=bon)


Masse(kg)  
Poids (élevé=mauvais, faible=bon)

Aquaplaning (vAkm/h])  
Vitesse de perte d'adhérence (élevé=bon, faible=mauvais)  


Naßbremsverz.(m/s²)
Capacité de décélération lors de freinages sur route mouillée (élevé=bon, faible=mauvais)

Label allemand « Der blaue Engel RAL-UZ 89 »
L’obtention du label implique que les pneus respectent les critères suivants :

  • Limite de 72 dB(A)
  • Résistance au roulement (consommation) de <1.1% (pneus été) ou <1.2% (pneus hiver)
  • Poids maximal selon les catégories de 7 à 9.2 kg
  • Performances liées à la sécurité et la durée de vie conformes aux standards



Pression des pneus: quand environnement rime avec sécurité

Il est important de contrôler régulièrement la pression des pneus, en plus d’augmenter l'usure et les risques de crevaison, un sous-gonflage peut :

  • Augmenter notablement les nuisances sonores provoquées par les pneus: qu'il soit à la base silencieux ou bruyant, un pneu sous-gonflé fait toujours plus de bruit !
  • Occasionner une surconsommation très significative: une sous-pression de 0.6 bar entraîne une hausse de la consommation d’essence de 4%.
  • Sans attendre le rachat de pneus, quel que soit le modèle utilisé, il est possible d’agir pour l’environnement en veillant à ce que les pneumatiques d'un véhicule ne soient jamais sous-gonflés. En favorisant leur longévité, ce geste simple peut éviter un remplacement prématuré : c’est donc un gain à la fois écologique et économique qui, de surcroît, augmente votre sécurité !




(commentaires ? | Score: 0)
Gere définir, lier, communiquer et améliorer ISO 9001, 14001 et 18001
Securite
Securite
5109 lectures
Transmis par webmaster le 7 août 2006 à 15:36:10

Invité a écrit : "les industries, sociétés de services, instituts et associations exploitent manixa au moyen d'un simple navigateur internet, pour:

rapidement rentabiliser leur système de management
améliorer au quotidien la rentabilité et la transparence de fonctionnement de leurs processus
capitaliser leur savoir faire et réduire la durée et les coûts de formation des nouveaux collaborateurs
réduire le temps et les coûts de recherche des do*****ents, enregistrements et informations
améliorer le niveau d'implication et de responsabilisation du personnel
manixa est la solution idéale pour planifier et mettre en oeuvre vos systèmes de management Qualité (ISO 9001:2000, QS 9000...), Environnement (ISO 14001, EMAS...), Hygiène et Sécurité au travail (OHSAS 18001, MSST...), et systèmes intégrés QSE.

pour telecharger , voir suite "




(commentaires ? | Score: 0)
Fiche de bricolage en securite
Securite
Securite
5978 lectures
Transmis par webmaster le 3 juillet 2006 à 21:27:49

Invité a écrit : "Fiche n° 1 Faire des travaux : du projet à la réalisation Fiche n° 26 Réseaux de plomberie de l'immeuble : eau, gaz
Fiche n° 2 De l'immeuble à la rue Fiche n° 27 Electricité et câblage de l'immeuble
Fiche n° 3 Qu'est-ce qu'une façade Fiche n° 28 Chauffage collectif
Fiche n° 4 Enduits traditionnels Fiche n° 29 Locaux annexes de l'immeuble
Fiche n° 5 Enduits modernes Fiche n° 30 Sécurité de l'immeuble
Fiche n° 6 Façade béton apparent Fiche n° 31 Ascenseur
Fiche n° 7 Peintures minérales Fiche n° 32 Réseaux d'assainissement
Fiche n° 8 Peintures modernes Fiche n° 33 Régulation du chauffage
Fiche n° 9 Façades pierre de taille Fiche n° 34 Eau chaude sanitaire
Fiche n° 10 Façades en brique Fiche n° 35 Humidité
Fiche n° 11 Façades Pans de bois Fiche n° 36 Aération du logement
Fiche n° 12 Parements contemporains Fiche n° 38 Salle de bains
Fiche n° 13 Elements de ferronnerie Fiche n° 39 Cuisine
Fiche n° 14 Menuiseries extérieures Fiche n° 40 Sanitaires et toilettes
Fiche n° 15 Isolation en façade Fiche n° 42 Domotique
Fiche n° 16 Combles et couvertures Fiche n° 43 Chauffage individuel
Fiche n° 17 Couvertures en tuiles Fiche n° 45 Aménagement des combles
Fiche n° 18 Couvertures en ardoises Fiche n° 47 Sols carrelés
Fiche n° 19 Terrasses Fiche n° 48 Revêtements de sols souples
Fiche n° 20 Couvertures métalliques Fiche n° 49 Revêtements murs et plafonds
Fiche n° 21 Couvertures bois pierre Fiche n° 50 Portes intérieures
Fiche n° 22 Isolation et ventilation des combles Fiche n° 52 Confort thermique
Fiche n° 23 Ouvrages annexes de toiture Fiche n° 53 Ornementation intérieure
Fiche n° 24 Ossature structure de l'immeuble Fiche n° 54 Ornementation extérieure
Fiche n° 25 Distribution circulation dans l'immeuble
"




(commentaires ? | Score: 0)
Nouveau produit non toxique qui tue le H5N1, le Sras,...
Securite
Securite
4608 lectures
Transmis par webmaster le 4 juin 2006 à 07:30:45

Invité a écrit : "Bonjour,

Je travaille actuellement pour GP&E, une entreprise sud coréenne qui fabrique un nouveau produit à base de nano particules inorganiques. Ce produit innovant ou G Sol peut tuer toutes sortes de virus (y compris H5N1), de bactéries et de champignons, sans pour autant être toxique, car il ne contient aucun bactéricide. Ce produit vient tout juste d’être commercialisé en Corée du Sud (fin 2005) et nous avons déjà beaucoup de clients tels les fabriquants de filtres pour Hyundai, Kia Motors, des hopitaux, Samsung Electronique…
Ce produit pourrait peut etre vous intéresser, car il n'en n'existe aucun en France de ce type, ainsi que dans le monde, l'INRS me l'a confirmé. Ce produit est pour le moment le seul sur le marché à ne pas être toxique et très efficace. La différence avec notre produit est qu'il est composé d'une fusion de particules inorganiques qui est très dure a obtenir, et qui permet de se fixer ou on applique le produit contrairement aux particules organiques. Nous avons déjà effectué des tests sur du textile contenant G Sol et 99.9% des virus sont tués. Son autre particularité est de ne pas être toxique, contrairement aux bactéricides. Ce produit tue les virus comme le Sras Corona et n’importe quelle mutation du H5N1, les bactéries (pour eviter les infections nosocomiales), les champignons, .... Notre produit est destiné au nettoyage des salles, du matériel médical..., a l'application sur du textile (masques, blouses, draps,...), car il se fixe sur la fibre. Notre produit est très efficace et permettrait de diminuer les riques d'épidemies, d'infections ...

Si vous êtes intéressés pour avoir plus de renseignements sur notre produit et sur notre entreprise, je suis a votre entière disposition. Vous pouvez aussi consulter notre site internet www.gpne.co.kr

Cordialement

Ethel Jouannet
Marketing International
GP&E Co., Ltd
Tel: +82 42 862 2056
E mail: ejouannet@gpeamerica.com "




(commentaires ? | Score: 0)
Modélisation systémiqe d’un système sécurité : Modèle MPE
Securite
Securite
6182 lectures
Transmis par webmaster le 2 juin 2006 à 00:00:00

Invité a écrit : "Nous considérons que l’accident est le résultat d’un processus qui transforme des données d’entrée constituer par la personne, les moyens et les exigences en donnée de sortie qui est l’accident, figure 6. Ce processus est constitué par des évènements séquentiels (modèle de surry (1969), théorie des domino (1931)) dont le premier évènements est toujours inattendus, les évènements suivants peuvent être inattendu voire inévitables (modèle MAIM).

"




(Suite... | 1 commentaire | Score: 4.5)
Prévention des risques électriques et chimiques
Securite
Securite
4877 lectures
Transmis par webmaster le 7 juin 2006 à 22:06:20

annick a écrit : "Journée Régionale sur la "Prévention des Risques électriques et chimiques" le 30 mai 2006 à Béthune (Pas de Calais).
"




(commentaires ? | Score: 0)
23 mars 2006 - FORUM Gestion de Crise
Securite
Securite
5767 lectures
Transmis par webmaster le 7 février 2006 à 00:00:00

Invité a écrit : "Etes-vous sûr d'être prêt si votre entreprise subit un événement indésirable dont les conséquences pourraient être graves pour la pérennité de votre outil de production, pour vos clients, pour votre environnement ?
Comment diminuer les conséquences humaines, matérielles et environnementales en cas d'accident ?
Comment se protéger juridiquement et économiquement en cas de crise ?
Comment se préparer et gérer au mieux la communication autour d'une crise ?


Afin de connaître les moyens d’éviter, d’anticiper ou de gérer ces situations, l’association ICARE et les étudiants de Master Professionnel Management de la Qualité Sécurité Environnement de l’Institut des Risques Industriels Assurantiels et Financiers (IRIAF-Université de Poitiers) vous proposent de participer à un forum sur le thème :

« L’entreprise face aux risques industriels et environnementaux :
Anticiper, Communiquer et Repartir en cas de crise »

Jeudi 23 Mars 2006,
Espace Horizon de la MAAF
NIORT

Avec l’intervention d’experts, d’agents nationaux de la gestion de crise du secteur public et privé, notamment M. François PESENEAU, sous-préfet, Directeur de cabinet du Préfet des Deux Sèvres ; M. Bernard ROUSSEL, Directeur communication de la SNPE et Mme Nathalie DERUYTERE-VINATIER, Responsable du service coordination risques divers de la MAAF, vous découvrirez les avis des spécialistes ainsi que des témoignages. Des outils pratiques, créés par les étudiants, vous seront présentés.

Afin d’obtenir de plus amples informations, je vous invite à rejoindre le site d’ICARE : http://www.icare-conseil.fr/forum


Grégory LE GALL
Coordinateur du Forum "




(commentaires ? | Score: 0)
UTILISATION, CONDUITE & ENTRETIEN DES VEHICULES
Securite
Securite
4627 lectures
Transmis par webmaster le 6 février 2006 à 00:00:00

Invité a écrit : "UTILISATION, CONDUITE & ENTRETIEN DES VEHICULES

La sécurité et la conduite


1. Généralités 12. La tôle ondulée
2. Le passage des vitesses 13. Les passages à gué
3. L'embrayage 14. Les montées
4. Les obstacles difficiles 15. Les descentes
5. Les bosses 16. Le freinage
6. Les ornières 17. Les virages
7. Les saignées 18.Les pistes "roulantes" et les routes goudronnées
8. Les pierres et les souches 19. La nuit
9. Les devers 20. La pluie
10. Les bourbiers 21. Le treuil (winch)
11. Le sable mou 22. ... et le stationnement en pente
"




(commentaires ? | Score: 0)
recherche de contacts
Securite
Securite
4734 lectures
Transmis par webmaster le 2 janvier 2006 à 00:00:00

Invité a écrit : "bonjour
je viens de créer une société avec 2 amis dont l'objet est de faire de la prévention des risques professionnelles et domestiques auprès des personnes illettrés et analphabètes, c'est à dire que nous voulons traduire les consignes de sécurité qui habituellement sont accompagnés de texte, en images et/ou en animations sans texte pour faire passer un
message rapidement à une personne qui ne sait pas lire
nous sommes donc à la recherche de partenaires pour mettre en place ce projet, et également d'avoir des avis et conseilles
sur les bonnes associations à contacter

en remerciant pour tout

l'equipe Nomo(t)

Perocheau emmanuel
01 43 67 93 78 "




(commentaires ? | Score: 0)
Formation HSE bac + 5
Securite
Securite
6108 lectures
Transmis par webmaster le 7 janvier 2006 à 23:30:19

Invité a écrit : "Bonjour
Suite à plusieurs demandes qui m'ont été faites, je vous informe qu'il existe un bac + 5 Hygiène sécurité environnement près de Bordeaux, à la MPS d'artigues. Tous les formateurs sont des professionnels en activité, consultants pour la plupart. Un stage de 4 mois fait partie de la formation. Cette formation est accessible au Congé Individuel Formation. Renseignements : contacter Sandrine Léger, de la part de jean-michel, au 05 56 77 33 08 "




(commentaires ? | Score: 0)

_NE_SELECT _NE_OF 3 _NE_PAGES.
News ©
   Information




Click to subscribe to apste_world


 



METEO FRANCE

Valid HTML 4.01!

   Sondage
Comment trouvez vous ce site?

Ummmm, pas mal
Cool
Terrible
Le Meilleur !
Qu'a t il de plus ?



Résultats
Sondages

Votes: 248
Commentaires: 0
   Recherche


   Qui est en ligne
Il y a pour le moment 15 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.
   Login
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Enregistrez vous !
En tant que membre enregistré, vous bénéficierez de privilèges tels que: changer le thème de l'interface, modifier la disposition des commentaires, signer vos interventions, ...
   utilisateur
Bienvenue, Invité
Surnom/Pseudo
Mot de Passe
(Devenez Membre)
Adhésion:
Dernier: LaurP
Aujourd'hui: 0
Hier: 0
Tous: 391

Public En Ligne:
Visiteurs: 15
Membres: 0
Total: 15
debian server DDOS protect
vipixel
hq tube
mtechnik mdesign

Site réalisé par PHP-Nuke

Tous les logos et marques sont des Propriétés respectives. Les commentaires sont la propriété respective de ceux qui les postent, tout le reste © 2005 est à www.apste.com.
Vous pouvez syndiquer nos News par le fichier backend.php ou ultramode.txt
PHP-Nuke Copyright © 2005 by Francisco Burzi. This is free software and you may redistribute it under the GPL. PHP-Nuke comes with absolutely no warranty for details see the license
[ Page Générée en: 0.13 Secondess (PHP: 14% - SQL: 86%) ] - [ Requetes SQL: 156 ]